Êtes-vous prêt à confier votre argent à Google?

Après la sortie de la carte bancaire d’Apple au mois d’Avril dernier, c’est autour de Google de faire une grande annonce sur Wall Street Journal en confirmant le lancement prochain d’un compte de paiement et d’une carte bancaire.

Le projet est baptisé « Cache » s’appuie sur l’un des grands acteurs bancaires américains qui est Citygroup. En effet, pour des raisons stratégiques et réglementaires, Google la joue collectif et s’allie avec Citygroup mais aussi « Stanford Federal Credit Union » pour proposer des crédits à ses futurs clients. Ce dernier point est un signe que le géant Américain veut aller plus loin que les initiatives précédentes des autres GAFA et proposera une offre complète.

Comment cela fonctionne?

Google prévoit d’intégrer « Cache » à Google Pay pour faciliter les paiements en ligne et la gestion budgétaire. L’offre sera probablement sans frais et s’alignera sur le modèle des banques en ligne, un avantage indéniable pour chasser sur le terrain des établissements bancaires traditionnels. Le service sera disponible aux états-unis courant 2020.

Conclusion

Aussi étonnant que cela puisse paraître, cette nouvelle est quasiment passée inaperçue pour beaucoup d’acteurs bancaires.

La grande question que tout le monde se pose est de savoir si Google arrivera à faire oublier aux clients sa gestion controversée des données personnelles ou connaîtra le même scénario que Facebook avec Libra. En tout cas, il s’agit là de la première attaque frontale d’un GAFA vis à vis des banques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *